• Français
  • English
  • German formal - Sie
Ecole de Dégustation de vins
Accueil arrow Carnet de notes arrow Bourgogne arrow Georges Chicotot (Nuits-Saint-Georges)
 
Ecole
Accueil
Dernière minute !
Programme des dégustations
S'inscrire aux dégustations
Carnet de notes
Soirées spéciales
 
Georges Chicotot (Nuits-Saint-Georges) Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

 

Domaine Chicotot (Nuits-Saint-Georges)

Présenté par Georges Chicotot

Lundi 15 février 2010

 

Georges Chicotot est une figure emblématique du village de Nuits-Saint-Georges (Côte de Nuits). Il représente la septième génération de vignerons et la dixième sur le village. L'appellation Nuits-Saint-Georges est la plus rustique de la Côte, en raison du caractère tannique des vins. Les négociants avaient d'ailleurs pris l'habitude, notamment au début et milieu du siècle précédent, d'ajouter ces vins aux autres plus faibles de la Côte.

Le cru Les Saint Georges a donné le nom au village. De 1929 à 1933, la Bourgogne a connu une crise. Le père de Georges Chicotot avec le père Gouges, Trapet, Camus et Sauzet, ont été  les fondateurs du système d'appellation contrôlée en Bourgogne. Les rendements avaient été fixés à l'hectare. Les premiers crus avaient le droit à 35 hl/ha alors que les grands crus étaient limités à 26 hl/ha. Or la pièce de Saint Georges se vendait alors à 1.800 francs contre 2.000 francs pour les grands crus. Après la Guerre, les grands crus ont cependant pris une valeur plus importante, mais l'INAO n'a pas accepté le reclassement des Saint Georges. La question est toutefois ouverte pour une prochaine modification.

Les vinifications sont longues, sans égrappage des raisins. Les élevages se font en fûts de chêne. Les vins ne sont ni filtrés ni collés lors de la mise. Il est à noter que les vins ne sont pas aérés à la mise en bouteille, et sont gardés sous gaz carbonique. La protection est donc naturelle.

Le domaine fait aujourd'hui 8 hectares, dont 6,5 sont situés sur le village de Nuits-Saint-Georges. Les autres vignes sont à Ladoix-Serrigny et Aloxe-Corton. Au total 2 hectares sont classés en premier cru.

 

Nuits-Saint-Georges Les Plantes au Baron 2007

La vigne se trouve du côté Sud de Nuits-Saint-Georges. C'est pour Georges Chicotot le "Nuits classique".

La robe est claire, d'un beau rubis étincelant. Le vin présente un très beau parfum, d'une grande finesse et élégance. Il présente des fruits frais, de la mûre, du cassis avec un côté sauvage. La bouche est légère, de demi-corps, avec une belle fraîcheur. On note une très légère amertume de tannins apportée par la rafle.

 

Nuits-Saint-Georges Les Rues de Chaux 2007

Georges Chicotot avoue avoir toujours eu du mal à vinifier ce terroir, très frais et qui donne des vins pouvant être durs. Pascale Chicotot, sa femme, a réussi à le "dompter". Le vin a besoin de temps pour se développer.

Le vin montre plus de concentration, avec des fruits noirs, de la griotte et du noyau de cerise. Son expression est plus terrienne. Il gagne nettement à l'aération et libère son aromatique.  C'est un vin vif, réglissé, avec des notes de fruits noirs. Le corps est plus puissant, et la longueur est très intéressante. La finale libère des notes de pain d'épices.

 

Nuits-Saint-Georges Les Saint Georges 2007

Voici un vin avec pourtant peu de couleur mais d'une très grande expression florale, avec de la rose fraîche, de la framboise et une élégance splendide. La complexité est remarquable, et le vin se démarque clairement des deux précédents. Le nez présente un côté chaleureux et charmeur. La bouche est encore marquée par le gaz, avec de la finesse et un grain de tannins splendide. La finale est très suave, à la fois douce et très nette avec une acidité rafraîchissante.

 

Nuits-Saint-Georges Les Vaucrains 2007

Le fruité des Vaucrains est intense dès le premier nez, avec des notes de mûre, de clou de girofle, dans une expression sauvage. L'acidité est également marquée, avec des fruits et des épices noires. Le vin a une structure plus puissante que les Saint Georges.

 

Nuits-Saint-Georges Les Plantes au Baron 2006

Cette cuvée est très marquée par le cassis, avec une note terrienne. Après quelques minutes, il y a un développement de la mûre et d'une délicate touche florale. Le vin est équilibré, plein, avec du corps. Les tannins sont fins mais encore bien présents.

 

Nuits-Saint-Georges Les Rues de Chaux 2006

La robe est rubis avec quelques reflets violets. Le nez est très légèrement grillé, avec un beau parfum de cerise. Le volume en bouche est superbe, très sensuel. Il y a toujours une petite pointe rafraîchissante grâce au gaz. L'acidité des rafles est assez magique et apporte une longueur impressionnante.

 

Nuits-Saint-Georges Les Saint Georges 2006

D'une belle brillance, ce Saint Georges 2006 est une réussite majeure. Son nez s'exprime sur une complexité impressionnante, avec des notes chocolatées, de framboise, de cerise croquante et de rose fraîche. Le vin est ciselé, multidimensionnel, très calcaire. La finale est aérienne et racée, avec beaucoup d'énergie et de tension : un vin de lumière!

 

Nuits-Saint-Georges Les Vaucrains 2006

La robe est légèrement plus sombre que pour le Saint Georges. Le nez est initialement réduit, avec une touche de boisé. Le vin est concentré et noble, avec des notes de fruits noirs, de cassis et de fruits sauvages. La matière est encore primaire, puissante mais raffinée. Les tannins sont mûrs. De plus il y a une note ferrugineuse et saline en finale.

 

Nuits-Saint-Georges Les Plantes au Baron 2005

Une très légère réduction s'apaise au bout de quelques secondes dans le verre. Le vin se démarque par ses notes fruitées : griotte, cassis, mûre et même pêche. S'ajoute ensuite une pointe de violette. C'est un vin de matière, avec du volume et de la longueur, montrant la maturité du millésime.

 

Nuits-Saint-Georges Les Rues de Chaux 2005

Les Rues de Chaux 2005 est aujourd'hui un vin serré, d'une concentration évidente. Il offre des arômes de mûre, de myrtille et de cerise fraîche. La matière en bouche est dense et concentrée, avec une finale serrée.

 

Nuits-Saint-Georges Les Saint Georges 2005

Le nez des Saint Georges 2005 présente un mélange de fruits rouges et de cerise burlat. Il se montre puissant, presque "violent". La matière est impressionnante de concentration, mais le vin a un grand équilibre, avec une belle finesse de tannins. L'acidité est sous-jacente et apparaît en finale. La note boisée, initialement perceptible, se fond à l'aération.

 

Nuits-Saint-Georges Les Vaucrains 2005

En 2005, les expressions classiques de Saint Georges et Vaucrains ont en quelque sorte été changées à ce stade, puisque ce dernier est d'une grande élégance, avec des parfums de rose et de violette. Le vin se caractérise par sa tension et sa longueur, avec un raffinement prononcé.

 

Nuits-Saint-Georges Les Saint Georges 2003

Ce millésime atypique a marqué la cuvée de Saint Georges avec des fruits secs, de la groseille, du coulis de fruits rouges et de la mûre. Le vin est riche et très mûr, mais mentholé. Cela se retrouve en bouche, avec une légère sensation de sucrosité en milieu de bouche (ce n'est qu'une sensation) et du chocolat. Les tannins sont amples et puissants. La longueur est assez phénoménale.

 

Nuits-Saint-Georges Les Saint Georges 2001

Ce 2001 est très délicat et complexe. Il s'ouvre avec des notes de cerise macérée, de roche et de notes florales. La bouche libère des arômes de griotte et de cassis. Les tannins sont bien intégrés. C'est un vin frais, rectiligne et énergique.

 

Nuits-Saint-Georges Les Saint Georges 1991

Ce 1991 est assez fortement réduit initialement, et présente une légère pointe animale. Il libère ensuite des notes de champignon, de sous-bois, de tabac et une pointe de soufre. C'est un vin de demi-corps, terrien voire terreux, avec une pointe métallique en finale.

 

Nuits-Saint-Georges Les Saint Georges 1973

Malgré les difficultés de l'année (rencontrées pendant les vendanges), ce vin a merveilleusement vieilli. Les arômes sont très purs, de rose fanée des plus grands pinots noirs et de framboise. Ce vin est à la fois d'une légèreté étonnante et pourtant il dispose d'une profondeur de parfums superbe. La fraîcheur (grâce au gaz) est encore remarquable.

 

 

Cette dégustation a été l'occasion pour de nombreux dégustateurs de découvrir autant les connaissances historiques que la qualité des vins de Georges Chicotot, en plus de sa franchise. Les millésimes récents ont montré une maîtrise absolue des vinifications, avec une grande complexité et une élégance du pinot fin dans les vins. La preuve a également été faite ce soir que certains crus du village de Nuits-Saint-Georges méritent amplement l'appellation de grand cru. A condition bien sûr qu'ils soient cultivés et vinifiés avec grand soin, comme au domaine Chicotot.

 

CR : David Rayer.

 
 
Boutique
 
Commandes de vins
Verres et carafes
Salons des vins