• Français
  • English
  • German formal - Sie
Ecole de Dégustation de vins
Accueil arrow Carnet de notes arrow Bourgogne arrow Domaine de La Romanée Conti 2000 et autres grands crus de Vosne-Romanée
 
Ecole
Accueil
Dernière minute !
Programme des dégustations
S'inscrire aux dégustations
Carnet de notes
Soirées spéciales
 
Domaine de La Romanée Conti 2000 et autres grands crus de Vosne-Romanée PDF Drucken E-Mail

Domaine de la Romanée Conti et autres Grands Crus de Vosne-Romanée, millésime 2000,

présentés par Bernard Burtschy

 

 

 

L'année 2000 a commencé par un printemps agréable, ce qui a entraîné une bonne floraison, gage de vendange abondante, comme en 1999 d'ailleurs. La climatologie s'est dégradée au mois de juillet avec des attaques de maladies cryptogamiques, mais le beau temps s'est rétabli au mois d'août et les vendanges se sont déroulées dans des conditions correctes, surtout au nord de la côte. 

Par conséquent, le nord de la Bourgogne a produit des vins globalement plus réussis que ceux du sud : les 1ercrus et Grands Crus  de la commune de Vosne-Romanée commencent à pouvoir se goûter d'autant que le millésime 2000 ne devrait pas être de trop longue garde, contrairement au millésime précédent.

 

L'AOC Vosne-Romanée s'étend sur 225 ha et comporte 15 1ercrus et 8 Grands Crus, avec une complexité climatique -effets de combes - et géologique importante où alternent argiles, marnes et calcaires.

 

En quelques mots, le Domaine de la Romanée Conti exploite des parcelles sur 6 Grands Crus de la Côte-de-Nuits et 5 de la Côte-de-Beaune. Depuis les récents fermages sur des parcelles de Corton rouges, près de 29 ha sont en exploitation. Une viticulture biologique a été pratiquée depuis plus de 20 ans et, désormais, le vignoble a été converti à la biodynamie sur sa quasi-totalité, après une période d'essais de 8 ans. Autre points importants : l'attachement du domaine à la qualité du matériel végétal où le pinot « fin » est recherché pour sa complexité et, d'autre part, des vendanges peu égrappées.

 

 

La dégustation :

Celle-ci a porté non seulement sur les vins du Domaine de la Romanée Conti mais également sur des 1ercrus ou Grands Crus de la commune.

drc 2000 2.jpg

Vosne-Romanée 1er cru les Suchots Domaine Chantal Lescure :

Parcelle de 42 ares entre la Romanée Saint Vivant et les Echézeaux, d'exposition Sud / Sud Est, 3 plantations de 50, 35 et 10 ans à part égale, sol profond et fin à structure argilo-calcaire. Le domaine se convertit progressivement à l'agriculture biologique.  La vendange est intégralement égrappée, une petite macération pré-fermentaire à froid est réalisée et les moûts ne sont pas levurés.

Ce vin se caractérise par un tout début d'évolution, avec des notes de cuir, de fruits légèrement cuits, de fleurs évoluées. En bouche, de la puissance mais également les notes de cuir et de cassis perçues au nez et une pointe de sécheresse en finale. La bouteille a quasiment atteint son apogée.

 

Echézeaux du Domaine de la Romanée Conti (DRC)

4,67 ha au sein des 38 ha répartis sur 11 unités, au dessus des Grands Echézeaux, sur des sols plutôt légers.

La bouteille s'est goûtée expressive, marquée par un fruit frais, et florale. La bouche, assez facile à appréhender, a fait preuve de suavité, de profondeur et d'équilibre entre tanins et acidité. Des notes de pivoine et de ronce en rétro olfaction ont signé un vin très agréable à ce jour, même s'il a pu sembler manquer de complexité par rapport aux autres vins qui ont suivi.

 

Grands Echézeaux

Les deux bouteilles présentées ont été goûtées à l'aveugle pour permettre aux dégustateurs d'essayer de reconnaître le style des vins de la DRC.

Dominique Laurent (négoce) :

Ce vin fut anonymement servi en premier ; il s'est exprimé dans un registre aérien et floral avec une forme de pureté, mais avec de la rétractation. La finale « en dentelle », au boisé intégré, a bien démontré l'élégance de ce Grand Cru. Certains se sont trompés sur son origine.

 

DRC :

Petite parcelle de 3,52 ha sur les quelques 9 ha que comporte ce Grand Cru. Les vignes ont un peu moins de 30 ans d'âge moyen.

Ce Grands Echézeaux s'est montré réduit de prime abord, dans un contexte de fermeture des arômes. Après agitation du verre, des notes de fumée, de fruits mûrs sont apparues dans un registre plus terrien qu'aérien. En bouche, une construction puissante et tendue  avec de l'allonge et une amertume saline. La finale encore un peu tannique a démontré que le vin est encore dans sa jeunesse.

 

La Romanée du domaine Bouchard Père & Fils

C'est la plus petite des AOC françaises avec 84 ares
Il s'agit - ou plutôt il s'agissait - d'un fermage sur des terres appartenant à la famille Ligier Belair qui, depuis, a repris ses vignes.
Ce vin ne s'est pas bien goûté : peut-être un défaut de bouchon mais plutôt un boisé vert qui sèche, durcit le vin et dont le mariage la matière laisse à désirer. Dommage que ce problème d'élevage masque la tension fraîche et épurée que l'on peut cependant percevoir en filigrane ...

 

La Romanée Saint-Vivant DRC :

5,28 ha sur les 9,44 de ce Grand Cru. Ce vin n'est produit que sur 3 ha de la parcelle possédée par la DRC.
Une très belle bouteille, indéniablement, qui a séduit toute l'assistance. Un magnifique nez en pureté, avec des senteurs florales fraîches, une pointe de poudre de riz. En bouche une très grande finesse, des notes épicées, beaucoup d'allonge, une sensation de délicatesse, de salinité et surtout une très grande persistance. La matière est présente, mais totalement en arrière plan. Un vin d'esthète !
Impressionnant ...

 

Richebourg DRC :

3,51 ha sur les 8 ha du Grand Cru, des vignes âgées de 45 ans sur 2 parcelles.
Un profil de vin très différent du précédent, plus terrien qu'aérien.
Au nez, un peu moins de délicatesse et un aspect floral différent : des notes un peu plus lourdes, des arômes plus marqués et quelques notes de cuir. La bouche s'est montré puissante mais pas totalement intégrée à ce jour : des tanins encore présents et une légère perception de l'alcool avec un soupçon de dissociation en milieu de bouche qui peut interpeller. Indéniablement, ce vin a encore besoin de temps ...

 

La Grande Rue du domaine François Lamarche :

Monopole de 1,65 ha, vendange égrappée.
Cette bouteille a eu la rude tâche de se glisser au milieu des vins de la DRC !
Nous avons donc dégusté un vin de facture plus classique, avec un premier nez giboyeux qui s'est progressivement affiné pour évoluer dans un registre de fruits rouges, de fraises notamment. En bouche, petite déception car la matière a manqué de noblesse et de densité avec des aspects légèrement végétaux et une finale revêche, comme si une vinification un peu interventionniste avait mal interprété la matière première.

 

La Tâche DRC :

Monopole de 6,06 ha avec des vignes de 44 ans.
Puissance et complexité peuvent, peut-être, caractériser ce vin ...mais ce n'est pas si simple !
Puissance, car la bouche est pleine, avec une sensation de maturité des raisins et une intégration parfaite de la matière, mais puissance maîtrisée car la fraîcheur et des arômes mentholés accompagnent aussitôt la sensation de masse, perçue en premier.
Complexité, car la tension, la salinité, la minéralité - si ce vocable a un sens précis -, l'allonge sont toujours présents et le vin s'ouvre magnifiquement à l'air.
Deuxième bouteille vraiment impressionnante de la soirée !

 

La Roromanee.jpgmanée-Conti DRC :

Monopole de 1,81 ha, vignes de 49 ans
Un vin plus « rentré », assez difficile à décrire tant la complexité est grande !
Le nez s'est montré réservé de prime abord, puis s'est progressivement ouvert dans un registre à la fois floral - mais des fleurs très légèrement fanées - et terrien ensuite, avec une légère pointe de musc et de sous-bois.
En bouche, une sensation d'eau de roche, des tanins d'un soyeux assez rare, l'ensemble intégré à une tension saline continue, avec une densité « aérienne » et une persistance aromatique impressionnante ; bref un vin hors norme et intemporel.
Troisième bouteille exceptionnelle de la soirée !

 

 

Vraiment une belle dégustation car il est rarissime rare de pouvoir goûter de tels flacons au sein d'une même séance ! Ce fut un plaisir que tous les dégustateurs ont partagé avec une grande émotion.

 

 

C-R : YT

 
 
Boutique
 
Commandes de vins
Verres et carafes
Salons des vins