• Français
  • English
  • German formal - Sie
Ecole de Dégustation de vins
Accueil arrow Carnet de notes arrow Bourgogne arrow Les vieux Bourgognes rouges : 1988 -> 1928 (La Cave de Christian Canalès)
 
Ecole
Accueil
Dernière minute !
Programme des dégustations
S'inscrire aux dégustations
Carnet de notes
Soirées spéciales
 
Les vieux Bourgognes rouges : 1988 -> 1928 (La Cave de Christian Canalès) Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

« Les vieux Bourgognes rouges :  1988 … 1928 »
Soirée de prestige de Christian Canalès,
avec la participation de Bernard Burtschy,

Paris, le 22.09.2004.
Résumé de Pierre Maréchal.

Christian Canalès nous ouvre sa cave personnelle avec 14 vins de pinot noir de la côte d’Or, et nous entraîne dans une folle verticale sur la période 1988-1928, avec  8 premiers crus et 6 grands crus.


-1- Volnay Champans 1988 - Comtes Lafon
M. Lafon père s’intéressait surtout aux blancs. A partir de 1983, son fils Dominique reprend le domaine avec une passion égale pour les blancs et les rouges.
Belle robe rubis. Nez réservé. Bouche très minérale, tendue, structurée, avec une très belle acidité.
L’énergie du terroir captée par le raisin transparaît à travers ce vin de manière remarquable.
Finale très longue. Ce vin est bâti pour la longue garde.

-2- Volnay Santenôts-du-Milieu 1988 - Comtes Lafon
Terroir sur la commune de Meursault. Raffle 50%.
Nez de sous-bois, notes de gibier. Bouche grasse et puissante avec davantage de matière que celle du précédent.

-3- Corton Bressandes 1988  -  Laleure-Piot
Grand Cru. Vieilles vignes.
D’abord : nez et bouche réduits. Décevant. Mais…
Après une heure d’aération: le vin est métamorphosé.
Grand bouquet. Bouche superbe.

-4- Volnay Mitans 1988  -  Hubert de Montille
La famille de Montille est dans le vin depuis le début du 18ième  siècle.
Vins de peu d’alcool, jamais plus de 12,5°.
Belle robe rubis, gorge de pigeon.
Bouche très jeune.  Vin à attendre.
Avec l’aération, arômes de réglisse.

-5- Nuits-St-Georges Les Pruliers 1988  -  Henri Gouges
Nez réduit. Défauts. Arômes d’oeufs pourris.

-6- Volnay Santenôts-du-Milieu 1985 - Comtes Lafon (magnum)
Robe éclatante. Bordure du disque orangée marquant un début d’évolution.  
Nez  fin avec notes de gibier.
Bouche soyeuse, gourmande, épanouie.
Grande classe. Grande élégance. Notes de cerises.
La magie est là. Grand vin.

-7- Gevrey-Chambertin Clos Saint Jacques 1985 -  Armand Rousseau
Bouteille bouchonnée. Quel dommage, la matière était très prometteuse…….

-8- Clos de la Roche 1983  - Armand Rousseau
Robe légèrement évoluée.
Nez floral d’acacia.
Bouche complexe de miel, pain d’épices.
Fin de bouche un peu sucrée.

-9- Charmes-Chambertin 1981  -  Joseph Roty
Nez puissant. Bouche vraiment quelconque, un vin très décevant.

-10- Volnay Champans 1978   -  Comtes Lafon
Vin égrappé à 95%, fait par le père.
Robe transparente, couleur rubis. Evolution marquée.
Nez complexe et fin.

-11- Chambertin 1978  -   Jean Trapet
Raisins murs.
Robe brune orangée, transparente.
Nez extraordinaire de complexité, de puissance et d’élégance, notes fines de torréfaction, de sous-bois, de gibier.
Très grand bouquet. 
Nez prometteur. La promesse du nez est tenue par la bouche. Intensité. Douceur.
Le vin est sur son plateau de consommation.
La magie est là. Grand vin.

-12- Bonnes Mares 1962  -  Jaboulet Verchère
C’est la grande époque de Jaboulet Verchère.
C’est un Bonnes Mares coté Morey Saint Denis, dans la puissance.
Nez puissant.
Bouche avec densité de matière, un peu rude.

-13- Beaune  Teurons 1959  -  Germain
Robe foncée.
Nez très évolué avec « volatile ».
Bouche un peu raide.
La fermentation malolactique n’a pas été faîte ce qui a permis de garder de l’acidité. 1959 a été un millésime très solaire, d’acidité basse.

-14- Corton Cuvée Dr Peste  1928  -  Hospices de Beaunes
Grand terroir. Très grand millésime du 20ième siècle, avec 1929. Très bon vin, encore équilibré, avec des tannins encore fins.
Nez complexe de truffe.
Finale longue.
Bouteille d’émotion.

 
 
Boutique
 
Commandes de vins
Verres et carafes
Salons des vins