• Français
  • English
  • German formal - Sie
Ecole de Dégustation de vins
Accueil arrow Carnet de notes arrow Alsace arrow Le Gewurztraminer est-il apte au vieillissement ? (Etude de Terroir de Bernard Burtschy)
 
Ecole
Accueil
Dernière minute !
Programme des dégustations
S'inscrire aux dégustations
Carnet de notes
Soirées spéciales
 
Le Gewurztraminer est-il apte au vieillissement ? (Etude de Terroir de Bernard Burtschy) Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Etude de Terroirs  /  Gewurztraminer 
présentée par Bernard Burtschy


Paris, le 10.06.2004.  
Résumé:  Pierre Maréchal.

 

Une étude des nombreux terroirs d’Alsace à travers un cépage unique.
26 vins de la décennie 80.
Question :  le Gewurztraminer est-il apte au vieillissement ?

 *     *     * 
 
GEWURZTRAMINER : le cépage.
______________________________

Origine : le Gewurztraminer vient du cépage Traminer, originaire de la région des Dolomites située au  Nord-Est de l’Italie, ville de Traminer. Le cépage Traminer est déjà cité dans l’ampélographie de Bock en 1551. A partir du 16ième siècle, les alsaciens isolent le Traminer pour créer le Gewurztraminer.

Le Gewurztraminer est un cépage aromatique, d’acidité basse. Il appartient à la famille des  cépages de séduction. Il peut devenir génial sur les terroirs qui lui redonnent de l’acidité.
Par exemple sur un terroir argilo-calcaire, le calcaire apportera davantage d’acidité au vin,
tandis que l’argile  apportera plus de  «corps».
 
Ce cépage « prend »  très bien le passerillage et le Botrytis. 


Les TERROIRS :
______________

Le vignoble d’Alsace est un vignoble de coteaux, d’une grande complexité géologique.
Il s’étend sur une centaine de kilomètres, du Nord au Sud, entre le massif des Vosges et la plaine d’Alsace qui longe la vallée du Rhin. 

On y trouve des terroirs très variés, allant  du calcaire jusqu’au granit en passant par les argiles, marnes, grès, gypses, schistes et leurs mariages entre eux :
marno-calcaire, marno-calcaro-gypseux,  sablo-gréseux, marno-calcaire et colluvions,  gréso-volcanique caillouteux, granito-gneissique,  argilo-marneux-gypseux,  marno-calcaro-gréseux,  calcaire dolomitique, argilo-marneux, marno-sableux-gypseux,  argilo-marneux-caillouteux, granit argilifié, etc…

Les cartes géologiques figurent sur 3 volumes: 800 unités de terroirs sont répertoriées.
Pour le seul granit,  40 variétés sont identifiées.
Dès 1870, l’Alsace se trouve dans une configuration  productiviste et aujourd’hui, le matériel végétal reste encore sous l’influence de cette période.  Une dizaine de cépages sont plantés dans cette région. L’Alsace est le vignoble le plus complexe du monde.    

Climatologie: le vignoble est abrité des influences océaniques par le massif
Vosgien qui lui procure l’une des pluviosités les plus faibles de France,
450 à 500 ml d’eau par an.  Colmar reçoit 400 ml d’eau, comme à Perpignan.
Le cycle végétatif de la vigne nécessite en général 700 ml.  
(Pour la comparaison, Paris  reçoit 1200 ml d’eau par an).


*     *     * 

Vendanges Tardives et  Sélection de Grains Nobles:

La législation concernant ce système date de 1983.
Jean Hugel fut parmi les personnalités les plus actives à la création de ce système.
Les grands principes sont les suivants: il doit s’agir d’un acte volontaire.
L’INAO doit être prévenu 8 jours avant la vendange.
Le jour des vendanges 5 mesures sont faites en présence de l’INAO.
Si les 5 mesures sont au-dessus du minimum demandé, l’INAO attribue un pré-agrément.   
Si une seule mesure parmi les 5 est au–dessous du minimum, le pré-agrément  est refusé.
18 mois plus tard, passage devant la commission pour l’agrément définitif.
Toute chaptalisation est interdite (et impossible de fait).


DEGUSTATION :
________________

Gewurztraminer Grand Cru,  Saering,  Dirler, 1990.

Le Saering est un terroir de grès (rare) :
1990 est un millésime de passerillage en Alsace.
La robe claire  traduit la jeunesse du vin.
Le nez n’est pas à maturité.
La bouche est épanouie, avec des fruits exotiques.
L’acidité est présente. Le terroir du Saering redonne de la rigueur au vin,
Rigueur qui  manque au cépage de manière naturelle.       

Gewurztraminer  Hengst,  Zind Humbrecht, 1990.

Terroir argilo-calcaire. Le Hengst apporte de la puissance au vin.
Nous sommes en présence d’une maturité de vendange tardive.
Comme le précédent, et malgré ses  14 ans, ce vin est encore jeune.


     *    *    *


Gewurztraminer  VT Grand Cru Saering, Dirler, 1989.

Terroir de grès.
Grand millésime de pourriture noble.
Nez «racoleur» de pourriture noble. La bouche aussi.
Vin très droit, idéal pour la gastronomie.

Gewurztraminer Clos Windsbuhl,  Zind-Humbrecht,  1989.

Terroir argilo-calcaire, plus froid que le précédent.
Grand terroir qui redonne de l’acidité  au cépage.
L’acidité provient aussi du Botrytis.
Très jeune. C’est un infanticide de goûter ce vin.
Nous sommes loin de l’apogée.
Bouche de vendange tardive. Belle pourriture noble.
Vin de gastronomie aussi, bien que  plus difficile à marier avec les plats par rapport au précédent.

 

    *   *   * 


Gewurztraminer Kaefferkopf  Sick, Dreyer, 1988.

Terroir granitique.
Nous ne sommes pas en Grand Cru.
Le cépage semble  peu à son aise.
Le millésime 1988 est froid, permettant de garder l’acidité.
Ensoleillement, évolution lente.
La robe est assez jaune, traduisant l’évolution.
Nez ouvert, évoquant le pétrole. Notes de réglisse.
Les notes de pétrole proviennent vraisemblablement de la vinification et plus particulièrement  du pressoir.
Bouche ample, puissante, sans grande complexité, amertume présente. 
Attaque magnifique mais finale courte.

Gewurztraminer  Grand Cru Saering, Dirler, 1988.

Retour au Saering, terroir de grès, méconnu. Grand terroir à Gewurztraminer.
Grand terroir pour la table. Le Searing «allonge» le Gewurztraminer.
Le nez est réservé. Aucune exubérance aromatique.
L’attaque en bouche est un peu faible, mais la finale est longue, persistante.

Gewurztraminer  VT, Kaefferkopf,  Martin Schaetzel, 1988.

Terroir de granit.
Jean Schaetzel, professeur d’œnologie, ne croyait pas aux terroirs, par le passé.
Mais il a changé, aujourd’hui il en est l’un des plus ardents défenseurs.  
Nez élégant.
Bouche complexe.
Finale persistante.

Gewurztraminer  VT, Dirler,  1988.

Terroir moins noble.
Défaut aromatique.
Milieu de bouche faible.
Vin assez riche mais vendangé trop tard ?
Défaut de pureté malgré la puissance.


    *   *   * 

Gewurztraminer Kaefferkopf, cuvée Joseph Dreyer, 1987.

Terroir granitique.
1987 est un petit millésime. Problème de maturité.
Nez faible, réservé, peu causant, de caoutchouc, du à la sécheresse de l’été.
Bouche mince, peu de matière.
Le vin manque de tout.
Optique pédagogique:  leçon pour le millésime 2003 ?

    *   *   * 

Gewurztraminer VT, Zind Humbrecht, Herrenweg, 1986.

Terroir de plaine, pour ce « chemin des messieurs ».
Petit millésime, petit terroir.
Le Gewurztraminer manque de maturité.
La finale n’est pas nette, pas pure.
Il y a un peu de CO2 excédentaire. Le vin aurait gagné à être carafé.
Le CO2 (gaz carbonique) permet au vinificateur de diminuer la dose de SO2 (soufre).


    *   *   * 

Gewurztraminer, Brand de Turckheim  Dopff, 1985

Nez très réduit.
Vin très sulfité, massacré à l’anhydrite sulfureux. 
Grande réduction. Sans intérêt.


Gewurztraminer Grand Cru Kanzlerberg (1,7ha),  Jean-Martin Spielmann,  1985.

Terroir de gypse (rare).
C’est un vin élaboré par les femmes de la famille.
Robe peu évoluée.
Nez d’anis qui signe le terroir de gypse. Arômes de très grande classe.
Le cépage, si exubérant naturellement, se fait « raboter » par le terroir.
Le Gewurztraminer n’existe plus en tant que cépage, il est sublimé par le terroir.
Le vin est droit, propre, impeccable. Il « terroite ».
Le vin est très riesling, très fin.
A l’aveugle, impossible à trouver.
 

    *  *  *  *


Gewurztraminer Cave Vinicole d’Eguisheim, cuvée St Léon IX,  1983.

1983 est un beau millésime de passerillage en Alsace.
Malgré tout l’appui du pape St Léon IX, originaire  d’Eguisheim,
Le vin est éteint.
Vin cobaye, à oublier.


Gewurztraminer Kaefferkopf, domaine François Schielé, 1983.
 
Malgré la qualité du millésime 1983, ce vin est lui aussi éteint.
Vin cobaye, à oublier.
Déception.


Gewurztraminer Pierre Sparr, Cuvée Centenaire  Mambourg, 1983.

Terroir à configuration géologique analogue à celle du Pommard Rugiens.
Vin de négoce. Pierre Sparr est un grand négociant.
Malgré la qualité du terroir, vin faible.
Creux en milieu de bouche.
Il a  l’amertume décalée; elle arrive après la fin de bouche.


Gewurztraminer, Rolly Gassmann, cuvée RG,  1983.

Terroir Argilo-calcaire.
Très belle finesse. Très bien. Le grand terroir exprime sa présence.
Rolly Gassman fait de grands vins mais on ne les comprend qu’à leur apogée.
Il faut attendre au moins 10 ans.
Traces de CO2.

Gewurztraminer, Hugel, Réserve personnelle, 1983.

Terroir de Marnes.
Le vin est tout en puissance, au détriment de la finesse.
Les raisins sont passerillés. Les raisins sont « cuits »,  ne sont pas nobles.
Tout est en force.
Intérêt pédagogique: la persistance.

Gewurztraminer VT, Dopff Sporen,  1983.

Vin beaucoup trop sulfité.
Grande réduction.
Le Gewurztraminer est méconnaissable.
La VT est méconnaissable.
Le cépage est détruit.
Déception. Vin à oublier.

Gewurztraminer VT,  Jean Sipp, 1983.

Terroir argilo-calcaire.
Nez discret.
Vin simple mais élégant, bon.

Gewurztraminer  VT,  Dirler, 1983.

Nez de truffe blanche évidente et présente.
Bouche complexe, persistance.
Très beau.
Puissance et Elégance. 

Gewurztraminer VT, Albert Boxler, 1983.

Terroir de granit.
Cette vendange tardive est un vin d’apogée. Grand vin, excellent.
La maison Albert Boxler réalise un travail très intéressant
et réussit ses vins chaque année.
Le système de vente du vin était à l’époque original: un même vin du même millésime, portant la même étiquette, est classé en trois cuvées de qualité différente selon l’âge des vignes, mais qu’aucun signe extérieur ne distingue. C’est alors que le vigneron se réserve le droit de mettre en adéquation le client et la cuvée. Albert Boxler réussit également de très bons Riesling.


Gewurztraminer VT, Hatschbourg, Cattin, 1983.

Terroir argilo-calcaire.
Cru à forte personnalité.
Robe dorée.
Nez explosif, complexe. Le temps a épuré les arômes.
Bouche complexe, fraîche.
Vin encore jeune, sur sa réserve.
Le sucre de la vendange tardive s’est fondu dans le vin. Il n’est plus apparent.
Le cépage Gewurztraminer est complètement sublimé par le terroir.
Vin merveilleux. Vin de magie. Vin exceptionnel.

    *   *   * 

Gewurztraminer,  Grand Cru Gloeckelberg, Charles Koehly & fils, 1981.

Terroir de granit.
Le vin a plus de 20 ans. L’apogée est dépassée.
Nez réservé.
Bouche avec notes de réglisses, tracées par le granit.
Vin de demi format. Il endosse un costume trop grand pour lui.
Pas de matière, pas d’allonge.
  
Gewurztraminer VT, Cuvée Anne, Rolly Gassmann 1981.
       
Terroir argilo-calcaire. 
Grand terroir en terrasses avec incrustations de Gypse. 
Nez avec notes d’anis révélées par le Gypse.
Bouche très élégante, belle fraîcheur.
Les 23 ans d’âge complexifient le sucre résiduel de la VT.
Très beau vin. La vie commence à 10 ans ?   

    *   *   * 

Gewurztraminer SGN,  Clos Zisser,  Klipfel 1990.

Terroir argilo-calcaire.
Robe claire.
Pourriture Noble avec aussi des traces de pourriture grise.
Bouche un peu amère, traçant la pourriture grise.

Gewurztraminer SGN, Martin Schaetzel, 1990.

Terroir argilo-calcaire,  proche de la grandeur du Mambourg.
Grand tri de pourriture noble, à la pince à épiler !
Grande pureté des arômes.
Bouche  pure grâce à la qualité de la pourriture noble.
Puissance et élégance en même temps.
Vin excellent.


CONCLUSION  :
________________


Il nous est maintenant très facile de répondre à la question posée au début de la dégustation.
Oui, bien sûr, le Gewurztraminer est un cépage qui peut vieillir longtemps, à condition d’être  planté sur des terroirs de qualité. Pour lui, la vie ne commencerait-elle pas à 10 ans ?

En dehors de sa longévité, ce cépage possède d’autres qualités: il est un excellent révélateur des  terroirs si variés et si complexes de l’Alsace. Il est parfois capable de s’effacer complètement pour mettre en avant l’expression de son terroir.

 

 
 
Boutique
 
Commandes de vins
Verres et carafes
Salons des vins