• Français
  • English
  • German formal - Sie
Ecole de Dégustation de vins
Accueil arrow Carnet de notes arrow Cépages arrow Cabernets-Sauvignons du Monde I par Yaïr Tabor et David Rayer
 
Ecole
Accueil
Dernière minute !
Programme des dégustations
S'inscrire aux dégustations
Carnet de notes
Soirées spéciales
 
Cabernets-Sauvignons du Monde I par Yaïr Tabor et David Rayer Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Cabernets-Sauvignons du monde

 par David Rayer et Yaïr Tabor

 

 

 

Grains Nobles le jeudi 2 décembre 2010

      

Cette séance fut la première de deux dégustations consacrées à des comparatifs entre des vins à dominante de cabernet sauvignon du monde entier : Europe, continent américain dans son ensemble (Nord et Sud), Moyen-Orient et Océanie.

 

Lors de cette première session, les bouteilles dégustées ont été regroupées en 6 séries (3 ou 4 vins) classées par millésime avec des vins provenant de pays différents. La dégustation a été réalisée en semi-aveugle, c'est-à-dire que le millésime de la série et les pays des vins présentés étaient seuls connus des dégustateurs. Les vins ont été découverts à la fin de chaque série.

    Série 1   France, Haut-Médoc, Château Camensac 2007

Un vin équilibré avec de fines notes de violette et de poivre, au boisé encore présent. Les tanins sont encore un peu saillants, légèrement extraits pour le millésime, l’ensemble évoluant dans un registre végétal mais léger et frais.

  Grèce, Aegialia Slopes, Domaine Tetramythos 2007

Des notes empyreumatiques puissantes (bois, goudron) masquent une belle matière équilibrée plutôt mûre et riche et pourtant la finale montre de l’acidité. Les vignes sont encore très jeunes et plantées en altitude. L’élevage bien marqué à ce jour, malgré un passage en carafe, va-t-il se fondre ?

  Afrique du Sud, Stellenbosch, Cabernet Sauvignon Kanonkop 2007

Laromatique se rapproche de celle du Château Camensac, avec une pointe végétale supplémentaire. Une matière douce, fraîche, un peu poivronnée mais un équilibre assez agréable et une bonne buvabilité.

  Série 2   France Côtes de Provence, Cuvée Cabernet Sauvignon Domaine Richeaume 2006

Une matière mûre et puissante, sans agressivité, un élevage intégré, bref de la tension mais de la fraîcheur dans ce vin de soleil.

  Autriche, Burgenland Ungerbergen, Weingut Prieler 2006

On sent tout de suite un climat plus froid, avec une acidité plus présente en bouche et une belle longueur, bref un vin fin et poudré que l’on ne peut placer qu’en Europe.

  Espagne , Penedes, ‘Mas La Plana Cabernet Sauvignon’, Torres 2006

Un peu de sécheresse dans ce vin rond, mûr, pouvant faire penser à un produit comprenant du grenache, ce qui n’est pas le cas car il est composé à 100% de cabernet sauvignon.

  Chili, ‘Cabo de Hornos Special Reserve’, San Pedro 2006

De la réduction, des notes sanguines, de la tomate séchée avec des notes fumées (le vin comporte 15% de syrah, qui semble bien sexprimer ici) et un équilibre intéressant entre maturité du fruit et acidité. Une assez belle réussite.

  Série 3   Etats-Unis, Californie Napa Valley, ‘Rubicon Estate Cask’, Francis Ford Coppola 2005

Une belle bouteille au boisé certes encore présent mais plutôt classieux, avec une matière mûre et élégante, sans surextraction. Le vin est encore fermé, mais il possède de lallonge et de la finesse !

  Egypte, ‘Omar Khayyam’, Cave Gianaclis 2005

Des notes grillées et amères, une matière sèche ont pénalisé cette bouteille d’un pays émergent dans le domaine du vin. Difficile de passer derrière la bouteille de Rubicon !

  Bulgarie, ‘Cabernet Sauvignon Bin 40’, Domaine Santa Sarah 2005

Ici aussi, déception alors qu’une certaine tradition viticole existe dans cette région. Le vin s’est montré végétal et amer avec un boisé sec et des notes de géranium.

  Série 4   Allemagne, Pfalz, Cabernet Sauvignon, Weingut Knipser 2003

Un vin continental, un peu froid, serré, relativement acide, semblant en légère sous maturité au niveau des tanins malgré des notes alcooleuses. Le boisé est encore relativement appuyé.

  Argentine, Mendoza, ‘Afincado Single Vineyard Los Armos’, Domaine Terrazas de los Andes 2003

Dommage que le bouchon n’ait pas été totalement parfait sur cette bouteille élégante et tendue, donnant l’impression d’être racée.

  Israël, Cabernet Sauvignon Special Reserve, Domaine Margalit 2000

Un vin fin et assez long, un peu technologique dans sa conception avec, en finale, une acidité assez bizarrement placée.

  Série 5   Italie, Bolgheri Sassicaia, ‘Sassicaia’, Tenuta San Guido 2004

De la finesse, de la tension, de la longueur, de la fraîcheur, avec de belles notes de fruits rouges soutenues par une touche vanillée noble, le tout dans un ensemble long et fin dont la qualité est indéniable. Les dégustateurs ont apprécié !

  France, Saint-Julien, Château Léoville Barton 2ème cru classé 2004

Une légère pollution de bouchon a pénalisé ce vin qui s’est tout de même montré rond, suave et puissant. Une belle réussite pour un millésime pas toujours facile mais qui se goûte plutôt bien à Bordeaux en ce moment.

  Espagne, Dominio de Valdepusa, ‘Cabernet Sauvignon’, Marques de Grinon 2004

Assez belle bouteille serrée, tendue avec un beau végétal. Elle a besoin de temps et d’air pour s’arrondir. Étonnant pour un vin issu d’une région aride.

  Série 6   France, Médoc, Château Planquette 2004

Un nez sur l’autolyse des levures, donc marqué par une réduction tenace. En bouche de la rondeur – due à une part de merlot importante – mais un manque de complexité et une pointe dastringence.

  France, Pauillac, Château Lafite Rothschild 1er cru classé 2004

Déception avec cette bouteille car le boisé est encore très insistant, grillé et fumé. Il domine une matière qui a du mal à s’imposer et qui semble un peu végétale, voire maigre et sèche. Le temps va-t-il permettre à la race de s’exprimer ?

  Etats-Unis, Californie, Napa Valley, ‘Insignia’, Joseph Phelps 2004

Quel contraste avec le vin précédent ! Ici du fruit, de la maturité, une forme de plénitude avec un élevage intégré et une finale puissante et saline. Une bien belle bouteille !

  Australie, Mac Laren Valley, ‘Sandown’, Clarendon Hills 2004

Encore un profil différent : le nez est très végétal, avec des notes de tabac, de tomate et de poivron grillé, et plus de rondeur et de sucrosité dans une approche facile en bouche, presque racoleuse avec cependant une acidité interpellante.

    C-R : YT et DR 
 
 
Boutique
 
Commandes de vins
Verres et carafes
Salons des vins