• Français
  • English
  • German formal - Sie
Ecole de Dégustation de vins
Accueil arrow Carnet de notes arrow Rhône arrow Domaine Renucci (Corse) avec Bernard Renucci
 
Ecole
Accueil
Dernière minute !
Programme des dégustations
S'inscrire aux dégustations
Carnet de notes
Soirées spéciales
 
Domaine Renucci (Corse) avec Bernard Renucci Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Domaine Renucci

(Corse)
Présenté par Bernard Renucci
 

 

Grains Nobles le jeudi 28 juin 2007


L’île de Beauté possède à peine 2500 hectares de vignoble classé en appellation d’origine contrôlée. Elle se distingue par son relief, avec une altitude moyenne dépassant les 500 mètres, et des sommets atteignant jusqu’à 2700 mètres. Région viticole la plus méridionale de France, la Corse n’est toutefois pas la plus chaude. L’altitude ou la présence de la mer, et les vents tempèrent le soleil. Chaque région a ses propres qualités. Ainsi, au Nord-Ouest de l’île, se trouvent la ville de Calvi et son vignoble de la Balagne. Le paysage ici est plus plat et ouvert sur la mer. Le sol est composé principalement d’argile et de sable, sur une arène granitique.
Depuis les années 1980, une grande partie du vignoble a été arrachée. De plus, certains vignerons ont rapidement pris conscience du potentiel et ont su imprégner un nouveau rythme à la production insulaire.
Bernard Renucci a repris le domaine en 1991, installé à Feliceto. Les origines du domaine remontent à 1870, où il est fait mention de 2,5 hectares de vignes.
Il dispose aujourd’hui de 17 hectares au cœur de la Balagne. Dès ses débuts, il s’est distingué par ses qualités de vigneron, produisant des vins nets, précis et au niveau des meilleurs de toute l’île.

L’appellation Corse Calvi compte 350 hectares, et 11 vignerons.
Les vins produits sont multiples, grâce notamment aux différents cépages. Les classiques sont le nielluccio (le sangiovese toscan) et le sciaccarello (autochtone) pour les vins rouges, et le vermentino (originaire du Péloponnèse, portant le nom de rolle en Provence et Languedoc).
Le grenache et la syrah sont plantés à hauteur de 20% au domaine Renucci.
La sélection des plants est clonale, sur porte-greffe R110, car le climat est sec et venté. Ces conditions météorologiques ont une conséquence de taille : aucune utilisation d’insecticide (!) et la pourriture grise ne se développe quasiment pas.


Les Rosés

Domaine Renucci Rosé 2006
La mise en bouteille des 2006 a été effectuée début mai 2007. Les trois cépages entrant dans la composition de cette cuvée sont : nielluccio,  sciaccarello et grenache. Le pressurage a été direct (effet millésime) et légèrement poussé. La moyenne d’âge des vignes est de 7 ans.
La robe est rouge, claire, assez soutenue. Le nez joue sur la fraîcheur, l’élégance de la fraise et du poivre et quelques notes fumées. En bouche, les épices se montrent puissantes, portées par une acidité marquée, presque piquante. Le vin est légèrement pénalisé par une température de service trop élevée ce qui en accentue l’amertume.

Vignola Rosé 2006
Vignola est avant tout issu d’un travail parcellaire. Les terrains sont mieux exposés et les sols plus profinds. Les vignes sont plus âgées, puisqu’elles atteignent en moyenne 20 ans. Les 80% de sciaccarello ont subi une pré-macération, alors que les 20% de syrah ont été directement pressés.
La robe est encore plus colorée. Le vin présente plus de matière, plus de richesse, avec des arômes fins (petits fruits rouges), le tout étant porté par du gaz carbonique. La finale révèle les tannins (provenant donc du sciaccarello), mais le tout reste fin et équilibré.

Vignola Rosé 2004
Bernard Renucci rappelle qu’il n’effectue pas de fermentation malolactique pour ces vins rosés. Il cherche à conserver la fraîcheur.
La robe est, bien entendu, plus évoluée, avec des reflets orangés et dorés. Le nez dévoile des notes florales et d’épices fines. La complexité développée au vieillissement est ravissante. La finale laisse apercevoir une légère pointe de sucrosité, accentuée par une acidité plus basse que dans les vins précédents.


Les Blancs

Vignola Blanc 2006
Le vermentino est le cépage blanc du domaine. Les vignes ont une vingtaine d’années. Bernard Renucci procède à une macération pelliculaire. En fin de fermentation, il effectue un soutirage, et garde les lies fines. Il bloque toujours la fermentation malolactique.
La robe est jaune, avec quelques reflets or. Le nez est floral, rappelle des expressions épicées de Gewürztraminer, et de poire (fermentaire). La bouche est riche, puissante, grasse, avec des sucres résiduels perceptibles et une rétro-olfaction sur des fruits blancs.

Vignola Blanc 2005 (magnum)
Fleur blanche, poire et poivre blanc forment le bouquet de cette très belle bouteille. On commence à y distinguer de la minéralité. Le vin est d’une superbe fraîcheur, tendu et long grâce, notamment, au gaz emprisonné.

Domaine Renucci Blanc 2005
La robe est plus soutenue que la cuvée Vignola. Le nez est dominé par des notes florales et du basilic ; on y perçoit dèjà une petite pointe d’oxydation. En bouche, de la rondeur, du gras et du sucre résiduel qui ressort en finale, le vin se distinguant alors plus sur la largeur et la richesse que sur la longueur.

Pour l’anecdote, Bernard Renucci dispose de quelques vignes de muscat à petits grains. Il travaille une parcelle de 1,5 hectare de vermentino, sur un coteau bien exposé à 400 mètres d’altitude. Les argiles sont plus profondes, et les pluies plus importantes ont évité le stress hydrique. La récolte des deux cépages s’est faite mi-novembre. Le vin titre 11° et possède 100 g/l de sucre résiduel.


Les Rouges

Domaine Renucci Rouge 2006
Le "Domaine" est un assemblage de 40% de nielluccio, 40% de sciaccarello, 10% de grenache (cépage présent en Corse depuis très longtemps) et 10% de syrah (cépage importé). Les vignes ont une dizaine d’années. Après une pré-fermentaire de 72 heures à froid, la fermentation s’est déroulée sur 15 jours, avec 15 autres jours de cuvaison. Les jus sont placés en cuve laiton et inox.
La robe est soutenue, d’un rubis prononcé. La cerise domine, suivie de la figue et des fraises légèrement compotées. La structure tannique est puissante, mais la matière reste très belle avec un alcool peu sensible et  4 g de sucre résiduel à peine perceptibles. Finale sur des épices avec de légères touches amères.

Domaine Renucci Rouge 2005
Après quelques notes végétales – géranium notamment – le nez de ce 2005 développe des arômes de cuir, de prune. L’attaque de bouche est un peu anguleuse, épicée et, à l’air, des notes de kirsch se révèlent. Le vin termine plus acide et tendu que le précédent malgré une certaine plénitude en milieu de bouche.

Vignola Rouge 2005
80% de sciaccarello entrent dans la composition de cette cuvée. La macération a été de 40 jours. Le nez est complexe, autour du fruit noir, de la figue et tapenade d’olives noires avec une petite réduction "animale" préalable. L’entrée en bouche est fine, les tannins sont mûrs. La richesse ressort en milieu de bouche, et une pointe de sucrosité revient en finale. L’aération renforce l’élégance du vin.

Vignola Rouge 2004
La mise en bouteille s’est faite 12 mois après la fermentation.
La robe est plus pourpre.
Le nez est fumé, grillé, presque chocolaté et semble déjà un peu évolué avec des notes de kirsch.
En bouche l’acidité est présente, l’alcool semblant en retrait. La finale chocolaté est légèrement amère.

Vignola Rouge 2003
Ce Vignola a été vendangé le 20 août.
La robe est la plus claire de tous les vins rouges de la dégustation.
Le nez évolue entre un registre végétal et des notes de framboise acidulée ; il peut également faire penser à Porto Tawny. La bouche légère, d’une concentration moyenne, semble un peu sécher de prime abord mais se reprend et s’affine à l’air

Vignola Rouge 2002
Les vendanges ont été délicates, car elles ont principalement eu lieu sous la pluie. Bernard Renucci avait alors découvert le botrytis dans ses vignes.
Les deux bouteilles se sont mal goûtées ; elles présentaient une forte réduction, qui n’a pu être éliminée et un manque de netteté. En bouche elles sont apparues amères et légèrement brûlantes. Millésime vraiment difficile !!

C.R. : David Rayer et Yaïr Tabor

 
 
Boutique
 
Commandes de vins
Verres et carafes
Salons des vins